FANDOM

Rv995

  • Je vis en France
  • Je suis né(e) le 24 décembre
  • Je suis Etudiant Ingénieur


Cette page est votre page personnelle. Vous pouvez y ajouter des informations vous concernant !

Attention tout de même, les informations inscrites ici sont publiques et peuvent être lues par n'importe qui.

Jeux Zelda Progression et Avis (sans Spoils)Modifier

Legend of Zelda: Terminé ! Quasi impossible sans Save State, malgré une absence de scénario dans le jeu et une grande difficulté, le jeu est plutôt bon et agréable: une bonne base pour la suite de la saga.

Adventure of Link: Palais des Trois Yeux de Pierre ! Le plus dur et le plus terrible jeu de la saga (même en abusant de la Save State) qui a failli détruire une belle licence prometteuse. La vue de côté et les systèmes de vie et d'expérience ne sont pas très adaptés ce jeu: on comprend pourquoi ils n'ont pas réutilisé ces idées par la suite. Cela oblige le joueur à tuer des monstres par millier alors que ce que l'on souhaite c'est finir ce cauchemar le plus vite possible. Les ennemis sont originaux et je trouve dommage que peu d'entre eux n'ont pas été réutilisés dans la saga.

A Link to the Past: Terminé ! Après un épisode qu'on préfère oublier, voilà un retour en force de la part de Nintendo ! Un arsenal, des musiques, des personnages et ennemis variés, des énigmes et quêtes annexes apparaissent pour notre plus grand plaisir. Un scénario palpitant, le monde dans lequel on évolue parait plus net que chez ses prédécesseurs et le jeu instaure la capacité de passer d'un monde à l'autre à l'aide d'un miroir. Le retour de la téléportation est très utile quand il s'agit de se rendre rapidement au magasin de potion, un élément nécessaire pour bien avancer dans la quête principal. Les rubis sont plus facile à ramasser puisqu'ils apparaissent plus fréquemment et il en existe différentes sortes qui valent beaucoup plus que les autres. Bref, ALttP est un très bon Zelda qui apporte de nouvelles bases plus solides, Nintendo n'a pas fini de nous surprendre.

Link's Awakening: Terminé ! Une suite bien surprenante. Les références à Mario sont multiples et amusantes, d'ailleurs certaines seront gardées pour inspirer les personnages de Talon et Malon par exemple. Un nouvel univers prend place avec ses propres thèmes et personnages inédits pour la plupart même si on remarque plusieurs similitudes avec ALttP. Le scénario et la quête principale sont plutôt sympas et la progression est plus simple comparée aux anciens jeux. Les rubis se font malheureusement plus rares ce qui oblige parfois le joueur à voler dans le magasin du village. Pour moi, ce jeu dégage une atmosphère étrange qui fait que je n'apprécie pas tellement le jeu: je pense qu'il a mal vieilli, que ce soir la version originale ou la DX.

Ocarina of Time: Terminé ! Un très très bon Zelda ! Très bon scénario, personnages attachants, donjons plus grands, plus d'énigmes et plus de quêtes annexes: merci la 3D ! La musique: magnifique, c'est le seul mot qui me vient à l'esprit, K.Kondo et ses musiciens ont fait du très bon travail et ce n'est pas fini. Quant à la qualité graphique de la N64, les décors sont flous et pixélisés: la version sur 3DS corrige tout ça et donne une impression de redécouvrir OoT et une immersion plus agréable.

Majora's Mask: Terminé ! Une suite malfaisante pour d'autres (un peu comme l'Empire contre-attaque) qui n'a pas fait l'unanimité. Le scénario est sombre, inquiétant et passionnant. Ce jeu sent l'angoisse, le déjà-vu et la responsabilité. Il possède une identité sonore qui lui est propre et elle souligne qu'il faut faire vite, notamment à Bourg Cloché où la musique change suivant le jour: elle passe de calme à saccadée puis à rapide et stressante. La musique des 4 régions de Termina est la même, elle est juste jouée avec des instruments différents en fonction du thème de la région, thème qui est remplacé par celui de la plaine de Termina une fois le boss vaincu et la région guérie de tout mal. Pour ce qui est des personnages, ils ont chacun une personnalité différentes qui les rend aussi attachant voire plus que dans OoT puisque les nombreuses quêtes annexes nous inviterons à les côtoyer de plus près et à ressentir de la compassion pour eux ; si bien que lorsqu'on arrive à la fin du jeu, on n’a pas envie de les laisser mourir. On retrouve aussi le retour inattendu du Vendeur de Masques qui n'occupe plus un rôle de figurant. J'en dis pas plus pour ne pas spoiler ceux qui n'y ont pas joué. De nouveaux ennemis sont  apparus et empêche le joueur de se dire "Hey ! C’est la même chose qu'Ocarina of Time !!" ainsi qu'une utilisation des masques qui est nécessaire à la progression. En résumé, on retrouve dans MM de nombreuses références à OoT (sûrement dû à la fainéantise des développeurs qui avaient la flemme de créer de nouveaux personnages) mais aussi des nouveautés et une atmosphère inquiétante qui captive le joueur et fait du jeu, non pas une suite mais un épisode à part entière qui surpasse OoT dans plusieurs points. Sur la version 3DS, la pierre Sheika est très utile puisqu'elle nous révèle les endroits où les quarts de cœur et où les Fées égarées se trouvent. Mais la 3D est moins flagrante, sur OOT 3D l'effet de profondeur était mieux faite.

Oracle of Seasons/Ages: Terminés ! Mes chouchous de la GameBoy Colour ! Même si des éléments d'OoT et de MsM, des sprites et des musiques de LA ont été repris, le résultat est bon: le scénario est attrayant et le jeu lié permet de connecter OoS et OoA et ouvre de nouvelles portes ce qui n'est pas le cas si on fait termine les jeux sans les lier. On retrouve ici la 2D et le bon old school de LA mais avec une atmosphère plus inspirante qui nous immerge d'avantage que dans son prédécesseur sur GameBoy.

The Wind Waker: Terminé ! Le scénario est juste excellent et le fait de pouvoir se déplacer en mer avec un petit bateau à voile classe TWW à ex æquo avec MsM dans mon classement personnel. La musique est magnifique, tout comme le style graphique qui est plus lumineux et plus joyeux: rempli de vie (si on doit le comparer à MsM). Sûrement l'épisode le plus complet qui nous offre des Quêtes Annexes en veux-tu en voilà, des mini-jeux, des personnages attachants, plein de clins d’œil aux Zelda précédents et une carte immense: les prémices d'un futur Open World ?

Four Swords: Impossibilité d'y jouer avec un émulateur ! Je n'ai eu droit qu'à la cinématique d'intro mais d'après ce que j'ai pu lire dans ce Wiki et sur Puissance Zelda, FS est un bon jeu multi-joueur.

Four Swords Adventure: Ne donne pas envi ! Ce jeu n'est pas un vrai Zelda dans le sens où je l'entends. La GameCube a une bonne qualité d'image et c'est dommage de la gâcher avec les vieux sprites d'ALttP qui font beaucoup trop old school et ne vont pas du tout avec le style graphique récent de FS (qui sera repris dans TMC) Comme quoi, mêler l'ancien et le nouveau ne marche pas toujours. Ce n’est pas fini: on passe d'un niveau à l'autre en passant par une carte du monde comme s'il s'agissait d'un Mario, ce qui a pour effet de casser l'immersion et de réduire la liberté du joueur. Avant le joueur se déplaçait dans un vaste monde, dans FSA, il se déplace dans un niveau. On y retrouve beaucoup de référence à ALttP notamment les jeunes filles et un autre monde connecté à Hyrule. Par contre, on ne transporte qu'un seul item à la fois et ce dernier ne se trouve pas que dans les donjons mais aussi dehors, l'avantage c'est qu'il est utilisable à l'infini et 4 fois en même temps (en mode solo). Les rubis ont été remplacé par les gemme de force, une belle tradition brisée mais ces gemmes sont nécessaires pour améliorer l’Épée de Quatre qui est l'objet central du jeu ; un bon compromis donc. Parlons positif: le scénario bon, la musique aussi, l'atmosphère est sombre et les personnages sont nombreux et variés comme dans les autres Zelda. En conclusion, ce Zelda est sûrement très amusant en multi-joueur mais en solo, un habitué des Zelda perdra ses repères et aura du mal à apprécier le jeu qui est un OVNI dans la saga Zelda.

The Minish Cap:Terminé ! Très bon jeu et bon scénario qui remonte aux origines de la fameuse Épée de Quatre et aux origines d'Hyrule. Côté graphique il n'y a rien à dire, ils ont été repris de FS eux même inspirés de TWW donc un style très apprécié des joueurs qui s'intègre rapidement au jeu. TMC est rempli de petites surprises comme des clins aux jeux antécédents qui sont très nombreux. La grande nouveauté du jeu, à savoir celle de pouvoir changer de taille (ce n'est pas un spoil: c'est écrit sur la jaquette et dans les bandes annonces) une fonctionnalité est amusante et permet au héros de voir le monde qui l'entoure sous un tout autre angle. Côté musique grande déception dans les maisons: la musique répète les 20 premières notes du thème donc si vous restez plus d'une minute à l'intérieur d'une maison vous risquez d'avoir mal au crâne. Pour les autres musiques, encore une fois c'est magnifique: elles nous emportent et nous bercent, bref c'est dépaysant et agréable. Dans le reste, on retrouve toutes les qualités d'un bon Zelda, bonne progression, aucune impression de tourner en rond, des quêtes annexes qui se débloquent petit à petit, etc.. Seul bémol, on a tendance à ramasser trop de rubis, beaucoup plus que dans les autres Zelda, on ramasse aussi beaucoup trop de coquillages (clin d’œil à LA) dont on ne connaît pas leur utilité avant longtemps... Mais à part ça, c'est un jeu superbe qui ravira petits et grands fans de Zelda.

Twilight Princess:Terminé ! Très beau dans toutes les catégories, je ne sais pas par où commencer ! L'histoire se déroule après OoT et MsM, on s'attend à voir des allusions à ces 2 épisodes, et c'est exactement ce qu'on a ! On retrouve le côté sombre de MsM et le monde de OoT qui s'est élargi ce qui offre au joueur de découvrir un nouvel Hyrule, plus beau, plus grand, plus épique, oui c'est le mot: "épique" car vous aurez de la baston, beaucoup de baston couplé à de la réflexion dans des énigmes plus complexes que dans OoT ou MsM. Côté scénario, c'est très bon, bien que ça sente un peu ALttP par moment. Les personnages sont toujours aussi attachants que dans les autres opus. Les ennemis sont les mêmes que ceux rencontrés dans OoT et MsM avec, bien sûr, des améliorations et des surprises, malheureusement on ne retrouve pas nos chouchous les Octorocks qui sont sûrement restés sur la Grande Baie de Termina pour se dorer au soleil ou au clair de lune. Dans la famille magnifique et magique, je voudrais la musique de Koji Kondo ! Toujours aussi belle, et parfois stressante dans les donjons et le Crépuscule. Les graphismes 3D sont beaux et pourraient presque nous faire croire qu'il s'agit d'un film...qui dure plus de 20h. Un bon point du jeu absent dans les autres: si vous avez un excès de rubis en ouvrant un coffre, le rubis obtenu reste dans ce dernier ce qui a pour avantage de ne pas gâcher inutilement un rubis orange mais l’inconvénient c'est qu'il faut aller le chercher, surtout quand il est situé dans un coin paumé d'un donjon bien long et complexe, sachant que la plupart des donjons de TP le sont. Pour conclure, je dirais que TP est un opus magique, magnifique et épique !

Phantom Hourglass:Terminé ! Mon premier Zelda ! Ah la Nintendo DS... ça commence mal... L'utilisation du stylet est obligatoire alors ne le perdez pas ! Les événements du jeu suivent ceux de TWW qui était excellent ! Malheureusement on tourne souvent en rond et on est obligé, une fois en mer, de passer par le menu Carte pour tracer la route à prendre ce qui casse le rythme en particulier quand un obstacle/ennemis apparaît devant nous. Niveau scénario, on rencontre de nombreuse péripéties et personnages nouveaux. Rien à redire, ce n'est pas un excellent jeu mais est très loin d'être mauvais.

Spirit Tracks:Terminé ! Tout comme son prédécesseur, il est injustement boudé. Le style graphique ne change pas. On retrouve beaucoup de personnages et tribus de PH (comme les Skimos, peuple oublié) bien moins attachant, il faut le reconnaître que c'est un défaut de PH et ST. Néanmoins, le jeu se caractérise par des objets originaux (comme le fouet que j'utilise beaucoup dans ce jeu pour le côté Indiana Jones même si je suis sûr que vous vous attendiez à ce que je parle de club SM... bande de gros dégueulasses), ses quêtes annexes inédites et très varié comme la quête des lapins, des filles de Papousia (la première qui veut un mari et la seconde que l'on rend jolie) et tout plein de personne avec qui nous voyageons: Link, dans cet opus, est un chemineau, il doit donc prendre des passagers et les déposer à l'endroit qu'ils souhaitent. Petite remarque cependant: c'est bien la première fois que nous voyons des Hyruliens partir d'un bout à l'autre de la carte (hors personnages importants). Il est vrai que d'habitude, les PNJ n'ont que 3 comportements possibles: soit le scénario les fait devenir des personnages importants, dans ce cas ils bougent partout dans l'univers proposé ; soit ils passent leur temps à faire un chemin prédéfini en boucle dans leur ville/village ; soit ils restent immobiles, n'apportant que des informations relativement utiles, proposant des quêtes ou des mini-jeux. Dans les faits, ST est un petit jeu sympa au même titre que PH et offre des possibilités de renouveaux au niveau de la saga et de son scénario: ce dernier s’affranchit d'éléments universels à la série comme Ganon et la Triforce ou la magie. La technologie s'empare peu à peu du scénario de la franchise, si bien qu'un jour, peut-être, Link évoluerait dans une époque plus civilisée voire urbanisée et totalement Open World, il ne serait pas improbable qu'un prochain opus sorte avec peu de croyants à la Triforce et aux Dieux et de nombreux individus athés se servant de la technologie pour évoluer, abandonnant toute idée que la Magie ait un jour existé. Je m'égare un peu, mais ce qu'il faut comprendre c'est que la série évolue: les développeurs nous ont fait rêvé avec un univers fantasy depuis plus de 25 ans. Seulement, dans la chronologie d'Hyrule, cela fait des milliers et des milliers d'années que le monde de Zelda reste dans une époque moyenâgeuse et qu'il faudra bien qu'un jour l'âge du charbon vienne prendre le relais.

Skyward Sword: Terminé ! Un bel hommage à la série est rendu à travers ce jeu, série qui fêtait ses 25 bougies lors de la sortie de SS. Bien qu'il ne soit pas aussi bon que TWW, MsM ou TP, il reste tout de même bien classé dans les avis des joueurs par son identité graphique et sonore qui nous font toujours autant rêver. Un bon point : un style cartoon pour un Link adulte est bien pensé. L'histoire remonte aux origines de la Légende, de la première Zelda, du premier Héros et aussi de la Master Sword qui n'a pas été créée par les Sages comme il l'ait dit dans les dialogues d'ALttP. Comme dans chaque Zelda, on rencontre de nouveaux personnages, de nouveaux ennemies et un scénario bien écrit. J'ai néanmoins deux déceptions : la Ballade de la Déesse n'est pas présent en version épique comme c'était le cas dans la bande annonce ; et aussi, il est impossible de se promener sur la Terre de nuit, de même qui est impossible de passer d'une zone à un autre sans remonter dans le ciel. J'évoque ici le même problème que pour FSA, le joueur n'a pas suffisamment de liberté. Je peux comprendre que ce n'est pas aussi facile de développer un jeu et que dans certains cas, abandonner une idée au profit d'une autre est monnaie courante lors du développement mais je trouve quand même ça dommage. Quant à l'amélioration d'objets, je trouve ça très bien pensé mais ne conviendrait pas à tous les opus de la saga.

A Link Between Worlds: Terminé ! Excellent hommage à ALttP ! Le système de location et d'amélioration d'armes sont originaux, seul inconvénient, on gagne des rubis trop facilement donc les armes nous appartiennent très vite. Les musiques sont magnifiques, dommage qu'il y en ait deux pour Lorule Fields car la première est clairement la meilleure. Cependant, j'ai quelques reproches à faire : les personnages ont une allure d'enfant et Ganon n'est pas assez présent et ne sert juste que d'un prétexte pour que l'antagoniste Yuga soit plus féroce et plus puissant...

Tri Force Heroes: Je n'y ai pas joué. Joli, mais scénario peu travaillé (pour ne pas être méchant) et le Link qu'on incarne est volontaire ce qui contredit tous les autres: "C'est mieux quand le héros ne compte pas faire quelque chose au début de l'histoire, ce qui le pousse dans l'aventure est imprévisible. Ce n'est pas lui qui vient pour partir à l'aventure, c'est l'aventure qui se met sur sa route" (Alexandre Astier, Kaamelott, Livre 4 Tome 2) autrement dit, c'est le destin qui le désigne. Les bosses, les différents niveaux et la musiques m'attirent beaucoup mais le thème de la mode mis en avant dans ce jeu m'empêche de faire l'effort d'y jouer. Au même titre que FS et FSA, ce doit être un bon jeu à faire en multi.

Breath of the Wild: Terminé ! Ce jeu est sûrement le meilleur épisode de la série. L'exploration est le maître mot de cet épisode : Hyrule est GRAND ! Très grand ! Si grand que vous vous perdrez avec envie de découvrir toujours plus de lieux insolites, de secrets et d’œufs de Pâques ou d'indice sur la position de BotW dans Time Line. Pour ma part, je pense qu'il se situe dans la Time Line du déclin près de 10 000 ans après Zelda II. Mes arguments prendraient trop de place ici mais j'en suis sûr à 99%. Le 1% restant serait la possibilité que Nintendo ait décidé d'en faire un reboot. L'atmosphère du jeu nous transporte dans un Hyrule sauvage, en ruine et épuré. L'ambiance musicale et graphique s'accordent parfaitement à ce postulat puisque la première se fait très discrète durant l'exploration et la seconde possède une palette de couleurs primaires insistant sur le bleu, le vert et le blanc. Côté gameplay, tout a été revu : des donjons trop courts mais géniaux aux diverses armes qui se cassent en passant par la progression dans le jeu : aller où vous voulez, quand vous le voulez, de la manière que vous le souhaitez. C'est le principe de la sandbox.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .