FANDOM


Ligne 110 : Ligne 110 :
 
LA générique5.jpg
 
LA générique5.jpg
 
Menu_LA.jpg
 
Menu_LA.jpg
</gallery>
+
</gallery>{{NavJeux}}
 
[[Catégorie:Jeux]]
 
[[Catégorie:Jeux]]
 
[[Catégorie:The Legend of Zelda: Link's Awakening]]
 
[[Catégorie:The Legend of Zelda: Link's Awakening]]

Version du juin 6, 2013 à 10:15


The Legend of Zelda: Link's Awakening est un jeu vidéo sorti en 1993 sur Game Boy, développé et édité par Nintendo. Il s'agit du premier opus de la série sur console portable, et du quatrième jeu de la série.

Une autre édition de ce jeu existe, sortie sur Game Boy Color en 1998 pour le Japon et l’Amérique et en 1999 en France. Cette dernière est connue sous le nom The Legend of Zelda : Link's Awakening DX, et est maintenant en couleurs. Elle compte aussi un novueau donjon, le Donjon des Couleurs, situé dans le Cimetière; ainsi qu'un grand nombre de modifications. (dont notamment, un changement de réplique pour Martha la sirène, et un collier à aller chercher plutôt qu'un bikini). Une version téléchargeable est aussi disponible sur Nintendo 3DS.

Histoire

Attention spoilers: Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Générique5 LA
Au début du jeu, Link, sur son bateau, est prit dans une tempête, et lutte comme il le peut pour que son embarcation tienne la route. Malheureusement, il ne peut lutter face à ce terrible orage, et tombe à l'eau. Marine, une habitante de l'Île Cocolint, le retrouve échoué sur la plage, et s'inquiétant pour lui, elle décide de le ramener chez elle en attendant qu'il se réanime. Une fois réveillé, le jeune héros récupère son Bouclier, que Tarkin, le père de Marine, avait trouvé, puis part chercher son épée qui est restée sur la plage. Il constate qu'un grand nombre d'ennemis sont apparus, attirés par l'aura de l'épée.

Un Hibou parlera par la suite à Link, et lui expliquera que la seule façon pour lui de quitter l'île était d'aller parler au Poisson-Rêve en le réveillant. Pour cela, les huit Instruments des Sirènes sont nécessaires. Il lui faudra donc traverser 8 donjons et combattre de dangereux boss. Très vite, les boss et mini-boss commenceront à parler, et diront tous au héros que le Poisson-Rêve ne doit pas se réveiller, car l'île disparaîtra sinon. Ils parlent souvent de l'île comme d'une illusion. De nombreuses fois, le Hibou, et même certains personnages, feront d'ailleurs souvent référence au rêve, et au cauchemar. Cependant, tout au long du jeu, les propos du Hibou laissent porter à croire que personne ne sait vraiment qui est le Poisson-Rêve, et un voile de mystère plane en permanence sur ce personnage et sur l'Île Cocolint.

Il existe aussi un lieu dans le jeu ou l'on ne peut accéder qu'en se couchant dans un petit lit. C'est une sorte de chambre, avec des monstres qui imitent Link dans ses déplacements, et infligent 3 points de dégâts. Au bout de cette chambre, on peut trouver l'Ocarina, qui devra être utilisé plusieurs fois.
Générique4 LA

Les ennemis semblent être, pour certains, des versions plus dangereuses de boss que Link a déjà affronté. En effet, le premier est un Moldorm, comme celui de la Tour d'Héra d'A Link to the Past; tandis ce que l'une des formes de Maléficio, le boss final, semble être inspiré d'Agahnim; une autre de Vaati (même si ce dernier n'existait pas encore en 1993); ou une autre d'un Blob géant de The Adventure of Link. Un fantôme viendra aussi hanter Link, pour qu'il l'amène dans sa maison, puis dans sa tombe.

À la fin du jeu, toute l'île disparaît, et même le hibou qui a guidé Link. L'Île Cocolint n'était qu'un rêve de ce dernier, et tous les habitants et ennemis des souvenirs. Ainsi, on peut penser que Marine et Tarkin étaient des souvenirs de Malon et Talon, le Hibou celui de Kaepora Gaebora, et que tous les ennemis étaient des souvenirs des monstres affrontés par le héros au cour de précédentes aventures. En outre, si l'on fini le jeu sans perdre une seule fois, Marine, qui rêvait de pouvoir voler, apparaîtra dans le ciel, capable de voler, confirmant que l'île était un songe.

Chronologie

Générique3 LA
La série Zelda n'était pas censé posséder de chronologie au départ. Cependant, une chronologie a tout de même était créée. Link's Awakening se passerait donc au retour de Link d'Holodrum et de Labrynna, qui lui-même se passe après A Link to the Past. Cependant, le manuel du jeu indique que, "quelques mois après avoir vaincu Ganon et ramené la paix en Hyrule, Link avait décidé de partir en quête de connaissances et de sagesse afin de se tenir prêt si une nouvelle menace venait à frapper le royaume." En revanche, il est possible d'imaginer que le manuel décrit ici le périple de Link suivi dans Oracle of Ages et Oracle of Seasons (qui, à la sortie de Link's Awakening, n'existaient pas encore)

Système de jeu

Générique7 LA
Le jeu en lui-même fait quelques allusions aux opus précédents. Premièrement à The Adventure of Link et A Link to the Past, avec la réapparition de la Boussole, qui indique l'emplacement des coffres. Un morceau de phrase, tiré du moment où l'on trouve une Boussole, est d'ailleurs devenu assez connu (tout comme plusieurs citations de The Legend of Zelda), à savoir « C'est ça le progrès ! ».

Donjons

Le jeu est constitué de huit donjons principaux et d'un donjon optionnel dans la version DX. On trouve un trésor dans chaque, qui est parfois utile pour vaincre le boss. On y retrouve aussi les 8 instruments.

Numéro Nom du donjon Objet trouvé Boss Instrument de la Sirène
1 Cave Flagello Plume de Roc Moldorm Violon des Vagues
2 Grotte du Génie Bracelet de Force Génie Conque de l'Écume
3 Cave aux Clés Bottes de Pégase Slime Eye Cloche des Algues
4 Abîme du Poisson Palmes Angler Fish Harpe du Reflux
5 Poisson-chat Grappin Slime Eel Xylophone Marin
6 Temple du Masque Bracelet de Force 2 Façade Triangle de Corail
7 Tour du Vautour Bouclier Miroir Evil Eagle Orgue de l'Embellie
8 Roc de la Tortue Baguette de Feu Hot Head Tambour des Marées

Galerie

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .