FANDOM



Le plateau Tartare, souvent confondu à tort avec le mont Tamaranch ou encore la cordillère Tartare, est une région de Link's Awakening qui se trouve justement au pied des deux autres mentionnées plus haut.

GéographieModifier

Le plateau Tartare couvre une large partie de la carte, allant de l'est à l'ouest. Il s'agit de la vaste zone directement à l'est du marais des Anémones. Il relie ou borde plusieurs autres régions: plaine Cocolint, morne plaine, château Canulet, descente des Rapides au sud, et cordillère Tartare & Mont Tamaranch au nord. On y trouve aussi un point de Téléportation, l'entrée de l'abîme du Poisson, la location de radeaux, le repaire des Moblins et la boutique du photographe.

IntérêtModifier

Le plateau Tartare en soit ne présente pas réellement d'intérêt spécifique, il s'agit d'un couloir de passage. Le repaire des Moblins y est installé, Link sera amené à aller y sauver Toutou afin de pouvoir accéder au deuxième donjon, la grotte du Génie. On peut aussi aller voir le photographe dans sa boutique (dans la version DX uniquement) afin de commencer un album intitulé "les voyages de nom du joueur". La location de Radeau quant-à elle est accessible dès lors que le grappin a été trouvé.

Autre apparitionModifier

Le plateau Tartare apparaît également dans Four Swords Anniversary Edition (remake de Four Swords). Il s'agit d'un lieu visitable dans le niveau bonus du Royaume des Souvenirs; il apparaît dans le tout dernier parcours uniquement. Ici, l'accès au mont Tamaranch est bloqué par plusieurs blocs serrures, et les clés sont éparpillées un peu partout au plateau Tartare. Les Links peuvent partir dans la direction qu'ils veulent, le tout étant de récupérer toutes les clés, en battant des ennemis et en résolvant des puzzles.

AnecdoteModifier

  • L'enseigne au-dessus de la boutique du photographe où est inscrit "Camera" en anglais, a été traduite en français par "Photo". De même, au-dessus de la boutique de radeau, l'inscription "raft" a été traduite par "radeau" en français. Il s'agit de l'un des premiers jeux de Nintendo où un élément interne au jeu (ce qui veut dire, pas simplement une fenêtre de dialogue, mais bien un sprite ou une texture) a été modifié en fonction du pays de distribution du jeu.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .