FANDOM



Attention spoilers: Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Maléficio l'Ombre du Cauchemar (シャドー (風のさかな) Shadō (Kaze no Sakana)) est le nom collectif des différentes formes du boss final dans Link's Awakening. Le cauchemar prend la forme de six ombres. Ce sont des anciens boss que Link a vaincu dans Link's Awakening, ainsi que dans A Link to the Past. Les cauchemars sont les antagonistes dans le rêve du Poisson-Rêve sur l'île Cocolint, et ils enferment le Poisson-Rêve dans un sommeil sans fin. L'Ombre du Cauchemar est consciente ; au début et à la fin du combat, elle révèle son plan pour continuer le sommeil du Poisson-Rêve, et elle parle de la façon dont sa mort marquera la fin de "son monde".

Zol Géant (ゾルの影 Zoru no Kage)Modifier

Zol
La première ombre imite un Zol géant, qui ressemble aussi à un boss de Zelda II : The Adventure of Link. Le Zol Géant rebondit comme un Zol normal et disparaît parfois dans le sol pour réapparaître ailleurs. Bien que n'étant pas particulièrement dangereux, si Link le frappe avec sa lame, il disparaît et réapparaît ailleurs. Toutefois, si Link l'arrose simplement trois fois avec de la poudre, il sera vaincu et se transformera.

L'ombre d'Agahnim (アグニムの影 Agunimu no Kage)Modifier

Ombre Agahnim LA
La seconde forme est une ombre d'Agahnim, le sorcier maléfique d'A Link to the Past. Link doit parer des boules de magie et les retourner à Agahnim pour lui causer des dommages. Comme dans la bataille contre le vrai Agahnim dans A Link to the Past, certaines boules ne peuvent pas être renvoyées, car elles se divisent dans l'arène. Après l'avoir frappé avec ses boules magiques suffisamment de fois, il va tourner sur place avant de tomber et se transformer en sa forme suivante.

Si Link sait bien utiliser sa pelle, il peut renvoyer les sphères d'Agahnim d'une manière similaire à la façon dont il peut utiliser le filet à Papillons dans A Link to the Past.

L'ombre de Moldorm (デグテールの影 Degutēru no Kage)Modifier

Ombre moldorm
La troisième forme est celle du premier boss de Link's Awakening, le Moldorm, et aussi celle d'un boss du jeu précédent. La technique et la stratégie d'attaque sont les mêmes. Il est plus rapide et plus puissant. Link doit frapper la partie colorée de sa queue, mais il n'y a pas de trou dans la salle.

L'ombre de Ganon (ガノンの影 Ganon no Kage)Modifier

Ombre ganon
La quatrième forme est une version cauchemardesque du Ganon d'A Link to the Past. L'ombre de Ganon générera une vague de chauves-souris enflammées en direction de Link avant d'attaquer avec son trident en se déplaçant à travers la pièce, comme Ganon le fait dans A Link to the Past. Pour le vaincre, Link doit utiliser l'attaque tornade, suivit d'une attaque avec les bottes de Pégase et son épée. Une fois vaincu, et il se transforme en la forme Lanmola.

Lanmola (ラネモーラ Ranemōra)Modifier

Lanmola ombre
En dépit d'être connu comme le Lanmola, cette forme particulière ne ressemble pas beaucoup à son homonyme. Il est apparemment invulnérable à l'épée de Link, et il laisse des traînées de lui-même derrière lui. Il peut être vaincu avec le bâton de Feu. Une fois vaincu, il se transforme en sa forme définitive et mortelle.

Dethl (シャドー Shadō)Modifier

Dehl
La forme finale est le seul ennemi nouveau rencontré dans cette bataille, Dethl est connu aussi sous le nom des yeux de la mort. Dethl se compose d'une grande masse palpitante avec un seul œil à partir duquel deux bras sombres tournent. L'utilisation de la plume de Roc permet à Link de sauter par-dessus les bras. De temps en temps, l'œil s'ouvre pendant la bataille, et Link doit le frapper à l'aide du boomerang (la meilleure arme) ou l'arc. Après seize tirs avec l'arc dans l’œil il sera vaincu. Une fois vaincu, le Poisson-Rêve se réveillera.

AnecdoteModifier

  • La dernière forme de Maléficio ressemble à une des formes de Vaati, et il est possible que Capcom ait trouvé son inspiration de ce boss.

GalerieModifier

VidéoModifier

Zelda Link's Awakening - FINAL BOSS Maleficio

Zelda Link's Awakening - FINAL BOSS Maleficio

Vidéo de MrDoogieStar

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .