Les Goriya (ゴーリア Gōria) sont des ennemis récurrents de la série qui apparaissent dans plusieurs jeux 2D. Ce sont des proches cousins des Moblins, qui attaquent généralement en lançant des boomerangs. Plusieurs artworks les représentent comme étant des monstres terrifiants et très puissants.

The Legend of Zelda[modifier | modifier le wikicode]

L'artwork d'un Goriya

Les Goriyas apparaissent dans The Legend of Zelda. Dans ce

Un Goriya orange, comme il apparaît dans le jeu

jeu, on les retrouve dans les donjons. Ils lancent des boomerangs sur Link et sont retrouvés en deux sortes : orange et bleus, les bleus étant plus forts que les oranges. Ils semblent être l'équivalent des Moblins. Dans le donjon Demon, lors de la première quête et dans

Un Goriya bleu, comme il apparaît dans le jeu

les donjons Manji et Lion lors de la seconde, un Goriya bloque le chemin, en grognant et Link doit lui donner de la viande pour passer.

Commentaire du manuel Goriya
Logo The Legend of Zelda.png

Un petit diable bleu ou rouge qui se sert de boomerangs. Les Goriyas bleus sont plus forts.

The Adventure of Link[modifier | modifier le wikicode]

L'artwork d'un Goriya

Les Goriyas de The Adventure of Link viennent cette fois-ci en trois couleurs : orange, rouges, et bleus ; les orange étant les moins forts, et les bleus les plus forts. Ils

Un Goriya orange dans The Adventure of Link

possèdent une apparence canine dans ce jeu. On les trouve en Hyrule Occidental, dans les caves surtout. Ils continuent à jeter des boomerangs, mais de manière beaucoup plus anarchique que dans le précédent volet. Link doit également vaincre un

Un Goriya rouge

Goriya au désert de Tantari pour ré-obtenir un trophée. Un artwork du jeu représente un Goriya avec un Moblin, en train de détruire une ville.

A Link to the Past[modifier | modifier le wikicode]

Un Goriya normal dans A Link to the Past

Dans A Link to the Past, on ne retrouve des Goriyas que dans une cave du monde de la Lumière, accessible après s'être téléporté à l'aide du miroir Magique, à partir d'une zone extérieure du Rocher de la Tortue. Ils portent une lourde armure, et se déplacent en miroir par rapport à Link. En outre, les verts peuvent être

Un Goriya rouge dans A Link to the Past

vaincus à l'épée, mais pas les rouges qui ne sont sensibles qu'aux flèches, et crachent en plus des boules de feu quand ils font face à Link.

Dans le remake GBA, on retrouve des Goriyas au palais des Ténèbres, et dans quelques autres donjons, comme la tour de Ganon notamment. En outre, les Goriyas qui étaient installés dans la grotte dans la version originelle n'y sont plus, mais sont maintenant remplacés par des Gore-Œil. On ne les retrouve alors dès à présent qu'au monde des Ténèbres.

Le nom japonais de ces ennemis signifie "Copie", qui fait référence à leur démarche. Cela signifie aussi que les Goriyas d'A Link to the Past étaient censés, au départ, être des ennemis différents.

Link's Awakening[modifier | modifier le wikicode]

Le Goriya de Link's Awakening

On ne retrouve qu'un seul Goriya dans Link's Awakening. Il vit dans une grotte de la plage Coco, mais est complètement invisible aux yeux de tous. Link ne peut le voir que s'il a une loupe sur lui. Ce dernier lui propose alors de lui échanger un boomerang contre une pelle ou un grappin, et inversement. Le Zora invisible du village des Animaux parle également du Goriya à Link. Il est à noter qu'il est tout à fait possible d'échanger le grappin, passé le huitième donjon, puisqu'il ne servira plus par la suite.

Oracle of Ages / Seasons[modifier | modifier le wikicode]

Goriya OoS.png

Les Goriyas d'Oracle of Ages et d'Oracle of Seasons possèdent la même apparence que les Moblins. On ne les retrouve que dans le premier donjon des deux jeux, à savoir la Tombe Esprits et le donjon Racine Noueuse respectivement, et ils continuent à lancer des boomerangs. Deux frères, les frères Goriyas sont également les Mini-Boss du donjon Racine Noueuse, dans Oracle of Seasons.

A Link Between Worlds[modifier | modifier le wikicode]

Un Goriya vert
Un Goriya rouge

Les Goriyas réapparaissent dans A Link Between Worlds. Dans ce jeu, ils ont la même apparence que ceux d'A Link to the Past (tout comme la majorité des ennemis), et ils continuent à attaquer de la même manière: ils imitent les déplacements de Link, et les rouge lui crachent du feu quand il leur fait face. ils craignent tous les coups, sauf les rouges qui ne craignent que les flèches. Deux Goriyas verts et un rouge sont les mini-boss du palais des Ténèbres.

The Faces of Evil / The Wand of Gamelon[modifier | modifier le wikicode]

Tingle MC.gif
Cette partie traite d'une ou plusieurs œuvres considérées comme étant des spin-off ou cross-over de la série.
Tingle MC.gif


Goriya FoE.png
Des Goriya sont présents dans Link : The Faces of Evil et Zelda : The Wand of Gamelon. Comme dans les jeux de la série principale, ces ennemis sont capables de lancer des boomerangs à Link et Zelda. Ceux-ci ne reviennent pas à eux une fois lancés. Certains Goriya sont statiques et s'accroupissent, tandis ce que d'autres peuvent se déplacer, mais ne lancent rien. Ils agissent donc, finalement, un peu comme les Moblins.


Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Goriya LOZ.png
Goriya 2 LoZ.png
Goriya bleu AoL.png
Moblin et Goriya AoL.jpg
Goriya 2 Alttp.png
Goriya Artwork Bleue LOZ.png
Goriya Artwork Rouge LOZ.png
Goriya (Captain N).png
Goriya LA.png
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.