FANDOM


Les Enfants de la Lune sont des personnages qui figurent dans Majora's Mask.


HistoireModifier

Les enfants de la lune sont des entités créées par le masque de Majora vivant à la surface de la lune. Comme Link est un enfant, elles se manifestent à lui sous la forme d'enfants. Il y a cinq enfants, dont quatre qui courent autour de l'arbre au centre du champ, tandis que le cinquième est assis au pied de l'arbre. Les quatre enfants qui courent ont chacun un des masques qu'ont laissé tomber les boss lorsque Link les a vaincus. Le cinquième enfant porte le Masque de Majora. Les enfants sont tous identiques : même taille, mêmes vêtements et même couleur de cheveux ; on les différencie grâce au masque qu'ils portent. Leur sexe est discutable, mais leur coupe de cheveux semble indiquer qu'ils sont des garçons. On peut apercevoir qu'ils ont la même coupe de cheveux que le vendeur de masque. Le comportement des enfants est également étrange. Ils demandent à Link des masques. En contrepartie, ils acceptent de jouer à cache-cache avec lui et l'envoient dans différents mini-donjons dont les thèmes correspondent aux donjons déjà traversés par Link.

L'enfant assis au pied de l'arbre, celui qui porte le Masque de Majora, envoie Link dans la bataille contre le boss final. Il présente ce combat comme un jeu. Contrairement aux autres enfants, il ne pose aucune question troublante mais mentionne que les autres enfants ne jouent pas avec lui. En outre, si Link a réussi à obtenir tous les masques dans le jeu et qu'il les a donnés aux autres enfants, le dernier enfant lui donne le Masque de Puissance des Fées. Ce masque, s'il est porté, permet à Link d'obtenir la transformation la plus puissante du jeu.

Théorie Modifier

Attention théorie: Ce qui suit est une théorie, non confirmée par Nintendo.

Une théorie voudrait que les enfants soient une race à part des Humains et des Hyliens qui naissent et vivent dans la lune durant toute leur vie, et que le Vendeur de Masques en soit l'un d'entre eux. Cette race posséderait donc un certain amour naturel envers les masques, et une capacité à disparaître/réapparaître à tout moment et l'invocation. Cela expliquerait la passion pour les masques du Vendeur de Masques, et son désir de répandre le bonheur et sa capacité à disparaître et à invoquer des objets au milieu de nulle part, et également pourquoi chaque enfant disparaît après que Link ait accepté de jouer avec eux.

Cependant, cette théorie n'explique pas comment les enfants que Link rencontre ont obtenu les masques des Boss de Majora's Mask.

Une autre théorie voudrait qu'en fait, les enfants soient une création que les Boss ont créé dans le but de retarder Link, voire même l'échouer dans sa quête de vaincre Majora. Cela explique pourquoi chaque enfant donne une épreuve à Link après qu'il ait accepté de jouer avec eux.

Une autre théorie similaire est que les enfants soient en fait, une création de Majora qui représentent sa vie dans son ensemble. Du fait que chaque enfant ait l'apparence du Vendeur de Masques, à qui le Masque de Majora a appartenu à ce-dernier. Ils semblent également avoir des points communs avec Skull Kid (le possédé par le masque), en effet, ce sont de jeunes enfants qui ne demandent qu'à jouer et à se faire des amis. L'enfant seul restant assis au pieds de l'arbre tandis que les quatre autres semblent s'amuser autour de lui, pourrait être un signe de la relation entre Skull Kid et les Quatre Géants. Le fait que tous les enfants soient heureux pourrait refléter les pitreries de Skull Kid, qui étaient espiègles et irritantes.

Pour résumer celle-ci, la lune et les enfants seraient une fusion des personnalités avec lesquelles Majora est entré en contact.

GalerieModifier

Démarrer une discussion Discussions à propos de « Enfants de la Lune »

  • L'enfant au masque de majora

    10 messages
    • Cela n'a un peu rien à voir mais, est-ce que le nom "Enfant de la Lune" est officiel ? Sur Zeldapedia, le nom "Lu...
    • Il me semble pas (je refais le jeu en ce moment donc je verrais). Ne mets pas le modèle pour l'instant, on voit d'abord si on peut ...
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .